Un monde d'écart!

Publié le par blog-lundi-sports

Au lendemain de la défaite de Lyon à Old Trafford, nous sommes tous un peu déçus... Mais pouvait-il vraiment en être autrement? Depuis ce fameux but encaissé à l'aller, je savais que l'affaire serait très compliquée.

 

Parmi les déceptions de cette soirée française en Ligue des Champions, il y a la prestation de Juninho (comme au match aller d'ailleurs). J'ai trouvé que le meneur de jeu de Lyon était complètement passé au travers de ces 2 matchs.

 

Un joueur a quant à lui véritablement crevé l'écran hier soir, il s'agit de Jérémy Toulalan. Il est le seul milieu de terrain lyonnais de classe internationale. 

Et ce qui est surprenant, c'est que l'ancien nantais a déclaré dans le magazine "So Foot" du mois de mars n'être qu'un ouvrier du football au service de magiciens.

 

L'autre point positif de la soirée est le retour de Cris, un retour qui semble faire du bien à l'OL! Boumsong risque désormais de trouver le temps long...

Publié dans blog-lundi-sports

Commenter cet article

psycho dad 10/03/2008 13:47

J'ai eu la chance ce weekend d'aller à Jean Dauger pour voir Bayonne - Stade Toulousain. Les supporters bayonnais sont excellents, un très bon public, chantant notamment des "Tu vas la rater, tu vas la rater" à Elissalde lors de ses pénalités et des "On te l'avait dit, on te l'avait dit" quand il l'a ratée. C'est toujours moins con que de siffler le buteur adverse.Par contre le comportement de Dourthe est assez scandaleux avec notamment 2 plaquages à l'épaule et une vilaine machette sur Ahotaieloa, le tout sans être sanctionné. Et en plus il gueule après. Dourthe a toujours été méchant, mais là de la connerie pure...Je trouve assez scandaleux que Réveillère n'ait pas été expulsé pour son affreux tacle sur Wendel. C'est assez horrible à revoir, et le rouge est la moindre des décisions...

Fan de l'OL 07/03/2008 14:21

Certes on est un peu déçu mais les commentaires précédents sont bien sévères. On peut voir les choses différemment : un seul but d'écart au bout avec 2 cafouillages pour Manchester contre un but magnifique pour l'OL plus un poteau à 10mn de la fin. Loin de tout ce que tous les grands spécialistes avaient prédit : une déculottée !  Décidémment, çà en agace beaucoup que l'OL soit champion de France depuis bientôt 7 ans !

psycho dad 06/03/2008 17:18

Je pense que certains l'auront remarqué, mais le fait de recevoir au match retour n'est plus synonyme d'avantage dans l'optique de la qualification. En effet, le Real par la Roma, Porto par Schalke, Milan par Arsenal et Séville par Fenerbahce ont été éliminés en recevant au retour. Je ne sais pas si c'est exceptionnel, mais ça fait 4/7, et vu l'avantage de Liverpool, ça pourrait bien faire 5/8 après les 8e de finale.@+

nestor combin 06/03/2008 09:23

grosse déception ouais!!!!!on va dire que la logique est respectée.ce n'est pas avec des PERRIN ,KEITA ,BODMER ,GROSSO...que l'on renforce une équipe et c'est vrai que JUNI est vieillissant et n'apporte plus grand chose de plus il"souffre" de l'explosion de BENZEMA et à un degré moindre de BEN ARFA mais on ne peut pas être et avoir été!!
pour BOUMSONG ?qu"est il venu faire à LYON si ce n'est préparer la saison prochaine?car il me semble que CRIS va recevoir quelques propositions....alors apres s'être affaibli de saison en saison l'OL deviendra une équipe simplement digne du championnat français,à la lutte avec les "ténors"MARSEILLE PSG,LE MANS NANCY etc
de plus la fin de saison va être délicate et il faudra cravacher pour aller chercher le titre si tant est que le brave PERRIN trouve les mots pour motiver ses troupes qui semblent ne plus avoir tres faim!!

Birdy 05/03/2008 16:39

Hello ( recopiage du précédent topic : maintenant c'est au bon endroit )C'est difficile de voir Lyon éliminé sans aucun esprit de révolte. On aurait dit que l'équipe partait battue d'avance et voulait juste tenter de ne pas etre ridicule.En fait, je pense que tout ça s'est beaucoup joué sur la psychologie. Manchester possède un atout majeur : il force son adversaire à s'adapter à son jeu. Tout comme Barcelone, ou Arsenal, ces équipes ont une telle puissance de feu et un tel contrôle du rythme par une aisance technique qui ne pardonne pas que l'adversaire essaye avant tout de ne pas encaisser de but. De résister le plus longtemps possible.Ca peut marcher si l'équipe défend en bloc, récupère les ballons le plus haut possible pour ne pas laisser des joueurs comme Ronaldo ou Nani combiner trop proche du but, ce qui leur a profiter par ce cafouillage bizarre. Car à force de trop reculer, les joueurs de talent comme Messi, Ronaldo, Ronaldinho, Et'oo ou Fabregas finissent par trouver LA passe qui tue le match.Et pour espérer gagner, il faut jouer à fond les contres. Or c'est surtout là que Lyon a péché selon moi : à part Benzema au four et au moulin, Lyon n'a jamais poussé. Manchsester a carrément pu jouer au petit trot, tellement le rythme imprimé par les lyonnais les laissaient indifférents.Je suis vraiment surpris, car c'était la force lyonnaise. Ils ont fait plié le Real 2 fois comme ça, ont réussi des exploits retentissants par cette force collective qui a curieusement disparu devant la montagne mancunienne.L'europe de la LDC révèle les grandes équipes. Celles qui ont un destin. Ce Lyon là est une équipe de transition qui ne s'est pas encore trouvé, dont les joueurs majeurs d'antan ( Juninho surtout ) ne sont plus décisifs, et dont les nouveaux sont encore trop esseulés dans un bloc équipe apeuré par les équipes qui s'emparent du ballon.Un gros, Alain Perrin n'a ni su donner l'envie d'y croire, ni les moyens techniques pour priver Manchester d'un succès qui ne leur aura couter que quelques actions par ci par là. Si au moins Lyon avait joué son va tout et avait perdu ( même 3-1 ) contre une équipe de folie comme on peut la voir jouer très souvent, je n'aurais pu qu'etre impressionné par l'armada mancunienne.Mais là... Un non match, et le pire c'est que ça ne semble pas vraiment inquiéter les lyonnais.Sinon, à entendre Aulas faire du cirage de pompe à Benzema et Ben Arfa, j'ai bien l'impression que ces deux là vont vite imposer leur loi dans le vestiaire par des caprices de star, et que ne voulant pas les perdre, l'état major lyonnais va les laisser faire.Et quand ils comprendront qu'ils doivent partir pour grandir, Lyon n'aura plus grand chose derrière.Je dis donc : attention gros danger si la mayonnaise ne prend pas entre les nouveaux prodiges lyonnais et les anciens cadors d'une équipe en déclin.Birdy